Le Surendettement

13 règles pour vous sortir de la crise et de la faillite


Contacter une assistante sociale

Lorsque vous êtes en situation de surendettement, vous ne devez pas rester seul face à vos problèmes. Vous devez absolument demander de l’aide et ne pas avoir peur de toquer aux portes. L’assistance sociale peut vous aider.

Faire appel à une assistante sociale

Il est souvent difficile d’admettre que l’on a besoin d’aide. Surtout lorsque l’aide en question est l’assistance sociale. L’impression de se sentir diminué est un frein qui ne doit pas vous atteindre, car vous pouvez être dans une situation inextricable pour vous.

Une assistante sociale est là pour vous aider dans vos démarches, pas pour vous prendre en pitié, vous plaindre ou vous juger. Elles connaissent les procédures pour vous aider à vous en sortir et elles sont toujours des soutiens moraux.  Dans une situation délicate, le filet de sécurité permet de se faire épauler par des professionnels désintéressés.

Ce qu’une assistante sociale peut faire pour vous

Une assistante sociale connaît cette situation et elle vous proposera sans doute de remplir un dossier de surendettement. Ce dossier n'est à faire qu’en dernier recours puisque vous serez fiché au fichier des incidents de remboursements des crédits des particuliers, vous serez interdit de crédit, car plus aucun organisme ne voudra vous prêter de l’argent. Vous avez la possibilité d'accéder à ce fichier et quand votre cas sera résolu, votre situation pourra redevenir normale.

En obtenant un certificat de dépôt de dossier de surendettement, vous pourrez le donner à vos créanciers. Ils devront suspendre les visites d’huissiers et vous pourrez obtenir l'établissement d'un nouvel échéancier.

Vous pourrez prouver votre bonne foi et payez vos dettes à votre rythme. Attention cependant, vous devrez rembourser vos créanciers à parts égales : Si vous vendez votre voiture, vous devrez rembourser autant à chaque créancier.

Voici des exemples d'aides de l’assistante sociale :

  1. Vous pouvez demander une remise d’impôt totale ou partielle au Trésor Public. Ils vous proposeront en premier lieu un délai supplémentaire de paiement.
  2. Vous pouvez disposer d’une prise en charge remboursable ou non de votre loyer, tout dépendra de l’urgence de votre situation.
  3. Vous pouvez également demander un nouvel échéancier pour vos dettes ou la mise en place d’un tarif social auprès de votre opérateur téléphonique.
  4. Idem pour l’électricité et le gaz, vous pouvez obtenir la mise en place d’un échéancier et du tarif de solidarité pour le gaz et du tarif de première nécessité pour l’électricité.
  5. Vous pouvez réclamer la prise en charge de vos dépenses de première nécessité auprès de votre CCAS.

Lorsque vous êtes dans une situation difficile, n’ayez pas peur de demander de l’aide auprès de l’assistante sociale. Cela pourrait vous permettre de sortir la tête de l’eau.

Cliquez pour : Rembourser son plus gros crédit